FAIRE-PART (FR)


SYNOPSIS

'Faire-part' est un documentaire de moyenne durée sur les jeunes artistes de performance à Kinshasa. Avec leur travail artistique, ils mettent en lumière des injustices sociales et soulèvent des questions sur les héritages du colonialisme. L'histoire se déroule à la veille des élections congolaises reportées. A travers des images dynamiques des performances dans les espaces publics de Kinshasa et des conversations sur place, nous découvrons les intentions des artistes.

Dans 'Faire part', les cinéastes belges Anne Reijniers et Rob Jacobs côtoient les cinéastes congolais Paul Shemisi et Nizar Saleh. Ensemble, ils créent un film sur les artistes engagés politiquement, mais les cinéastes pointent aussi la caméra l'un vers l'autre. Leur relation devient une partie du film, et sert de ligne directrice qui relie les différentes parties de l'histoire.




TRAJECT

C’est depuis 2014 que la cinéaste Anne Reijniers et le chercheur Rob Jacobs collaborent étroitement ensemble. A partir du projet «Échangeur», ils ont initié divers sous-projets dans lesquels la question des héritages coloniaux, de la création d'images et la relation entre l'initiateur, le participant et le public occupent une place centrale. Ce projet est un point de convergence d'idées, de différents types de connaissances et de compétences dans lesquelles des rencontres entre des créateurs d'origines et d’horizons différents débouchent sur de nouveaux récits. Leur précédent film «Échangeur» a été projeté dans divers festivals d'art tels que Transmediale à Berlin (DE), Kinact à Kinshasa (RDC) et Bâtard à Bruxelles (BE); des festivals de cinéma tels que le Festival du Film Documentaire de Saint-Louis (SEN), et Kasselerdokfest à Kassel (DE) et dans des musées tels que le Garage Museum of Contemporary Art de Moscou (RU) et S.M.A.K. à Gand (BE).


MOT DES REALISATEURS

 
Anne Reijniers - Il est à mon sens crucial de réfléchir aux histoires dont nous avons besoin aujourd'hui. En tant que cinéastes, nous contribuons au flux d'images et de représentations qui façonnent la façon dont nous lisons et comprenons notre environnement. Bien qu'il soit important de souligner les actes répréhensibles et les injustices, je me demande si nous pouvons aller au-delà de la simple identification des problèmes. Est-il possible, à travers le cinéma, de révéler des structures problématiques, mais aussi d'imaginer un monde qui puisse exister en dehors de ces structures, avec des images qui portent en elles la possibilité de changement et qui stimulent le spectateur?

Nizar Saleh - ‘Faire-part’ montre comment les artistes performeurs abordent la crise humanitaire qui ronge notre pays, la République Démocratique du Congo. En période de crise électorale et de soulèvement social, les artistes s'interrogent sur le passage des temps pré-coloniaux aux temps coloniaux puis post-coloniaux. Ils mettent en lumière les injustices sociales et défient la démagogie politique. Ces questions sont abordées dans les performances et à travers l'art du cinéma, qui sont capable d’éveiller les consciences et changer les mentalités. Le fait que le film soit réalisé par des artistes belges et congolais, chose rendue explicite dans le film, permet de lire les performances à travers un prisme post-colonial. La présence explicite du processus de tournage donne un aperçu de la place difficile du 7ème Art dans une société en bouleversement.

Rob Jacobs - Je travaille en tant que chercheur sur les représentations coloniales à Bruxelles et à Kinshasa. Je m'intéresse aux différentes façons dont les collectifs d’artistes et de militants font usage du milieu urbain pour questionner les discours officiels et attirer l'attention sur les héritages coloniaux qui forment le présent. Contamment en collaboration avec des personnes ayant des expertises et des parcours différents, je travaille sur un programme de recherche orienté vers l'action. Grâce à des collaborations artistiques, nous essayons d'ouvrir le débat et de faire naitre de nouvelles idées.

Je crois en 'Faire-part', parce que je pense qu'il y a un besoin de nouvelles histoires bousculant les stéréotypes. A mon sens il est nécessaire d’utiliser un langage pour communiquer au sujet de la recherche qui serait plus accessible qu’un article académique purement scientifique. Je pense, en ce qui concerne les enjeux abordés, qu'il y a un réel besoin d'échange et de confrontation d'idées entre personnes ayant évolué des différents côtés de l'Histoire.

Paul Shemisi - ‘Faire-part’ sera le fruit d'une rare collaboration dans le monde du cinéma: deux réalisateurs congolais et deux belges qui unissent leurs forces pour faire un film côte à côte. Nous sommes quatre artistes aux origines culturelles différentes qui expérimentent de nouvelles façons de raconter des histoires. Nous racontons l'histoire d'artistes performeurs, pour qui la création artistique est une urgence absolue et non négociable, mais aussi d'un partenariat improbable entre 4 cinéastes. Faire-part offrira un voyage sensoriel dans une capitale de création infinie.


Production: DE IMAGERIE (BE) & KIMPAVITA FILMS (RDC)
Partenaires: KINACT, VAF, ARGOS, HET BOS, FONDS PASCAL DECROOS, TAXSHELTER BELGIUM, ANIMAL TANK, BEURSSCHOUWBURG



Contact Échangeur
echangeur@deimagerie.be
Facebook page Échangeur

  

Credits Échangeur

A film by: Anne Reijniers and Rob Jacobs

With: José Batekele, Jude Mansita, Klarchi Ngonde, Ange Katalea, Dieu Ndebo, Tiliton Kuzana, Docha Glody, Vialig ze Ngonde, Kimvuidi Lema Chef, Banzila Yemeyi Desire, Arqabound Kabunda Mbuyi Mick, Widjo Wiyombo, Erwan Soumhi

Research: Davy Verbecket, Rob Jacobs, José Maria Masanga, Nizar Saleh Hirji, Widjo Wiyombo, Anne Reijniers

Production: Rob Jacobs, Anne Reijniers, Thijs Paijmans, Koen Bleuzé, De Imagerie, Het Bos

Image: Anne Reijniers

Sound: Anne Reijniers and Erwan Soumhi

Editing: Anne Reijniers and Rob Jacobs

Sound editing: Aïda Merghoub

Sound mixing: Michel Coquette

Grading: Thijs Paijmans

Advice: Elias Grootaers, Martine Huvenne, Lotte de Bruyne, Hilde D'Haeyere

Translation: Veerle Duflou, José Maria Masanga, Nizar Saleh Hirji, Aïda Merghoub, Christopher Daley

Title design: Mario Debaene

 


 

Info

Screening Format: DCP

Length: 30'

Aspect Ratio: 16:9

Colour/B&W: Colour

Sound: 3.0

Language: French, Lingala

Subtitles: English & Dutch available

Year: 2016